Retour

Bilan de la 187e édition

25 juin 2021

Une Fête nationale en mode hybride : un franc succès partout au Québec !

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) et ses mandataires régionaux, ainsi que le Comité de la Fête nationale à Montréal (CFN) dressent un bilan très positif des célébrations 2021 de la Fête nationale.

Toutes les régions vêtues de bleu et blanc (et rouge)                   

Nous ne pouvons passer sous silence la victoire des Canadiens de Montréal le soir de la Fête nationale, les Québécois ont eu de quoi être fiers et célébrer ! En plus de cette partie mémorable, plusieurs activités ont eu lieu les 23 et 24 juin dans les régions. Entre autres, en Mauricie, le spectacle régional animé par François Massicotte à l’Amphithéâtre Cogeco a été à la hauteur des attentes. La Ville de Saint-Élie-de-Caxton s’est démarquée avec un souper sur le perron de l’église, une pléiade d’artistes locaux et un discours patriotique rafraîchissant. Au Centre-du-Québec, une mention spéciale pour le pavoisement des villages de Wickham et de Saint-Bonaventure. Le défilé de vélos à Saint-Gabriel-de-Stratford a été très prisé. Dans Lanaudière, près de 50 000 personnes ont participé (via la radio, le ciné-parc et en ligne) à l’événement régional de St-Lin-Laurentides, qui mettait en vedette Marc Dupré. À Laval, le Grand concours de pavoisement Fête de jardins a été un immense succès. Soulignons la beauté de l’activité de Kayak au crépuscule qui a permis de voir des dizaines de drapeaux flotter sur la rivière des Mille-Îles. Finalement, des milliers d’estriennes et estriens ont pris part aux célébrations sur une quinzaine de sites de fête.

À l’unanimité, les organisateurs de la Fête rapportent que les festivités se sont très bien déroulées, sans incident majeur et dans la bonne humeur. Des centaines de milliers de Québécoises et Québécois ont participé à l’une des 460 célébrations officielles de la Fête nationale qui se déroulaient en formule virtuelle ou hybride, et ce, dans le plus grand respect des mesures sanitaires. Plus de 2000 activités pour tous les goûts, cirques ambulants, défilés de bateaux, murales collectives, rallyes historiques et parcours nature, étaient offertes aux quatre coins du Québec, et se sont déroulées sous un soleil rayonnant.

Le Grand spectacle télévisé, un franc succès

Diffusé sur les quatre grands réseaux télévisés et sur les ondes du réseau Cogeco, le Grand spectacle de la Fête nationale nous a fait vivre une grande gamme d’émotions. Pour une deuxième année consécutive, les circonstances étaient bien différentes, et le spectacle a été tourné sans public. Toutefois, cela n’a pas empêché de ressentir le vent de solidarité et les Québécoises et Québécois tissés serrés. Tout au long du spectacle, les régions étaient à l’honneur, les artistes et les artisans ont rendu hommage aux grandes voix du Québec et ont su véhiculer un élan de fierté jusque dans toutes les chaumières.

Montréal au cœur de la Fête nationale

Sous un soleil éclatant, le Défilé inversé a été lancé le 20 juin en présence de la ministre responsable de la Métropole, la mairesse de Montréal, la présidente de la SSJB, la présidente du CFN et plusieurs dignitaires. Le premier événement majeur à Montréal en présentiel a offert au public des moments d’émerveillement de jour et de soir grâce aux 5 installations ludiques qui ont rendu hommage à la langue française, à la culture, à la créativité et à la diversité du Québec d’aujourd’hui. Les familles sont venues en grand nombre et les enfants s’en sont donné à cœur joie ! Le public est unanime, défiler son propre Défilé est fort amusant et rassembleur pour les petits et les grands.

Pour une deuxième année, le Décompte vers la Fête nationale en partenariat avec Cogeco Media a été présenté du 14 au 24 juin sur les réseaux sociaux des 23 stations radio, sur les pages Facebook de la Fête nationale à Montréal et des artistes participants. Des artistes de grand talent ont fait le bonheur des Québécoises et Québécois. Les prestations seront disponibles pendant un an sur les pages Facebook citées ci-haut et le site Internet du CFN : fetenationale-montreal.qc.ca.

Lancée hier, l’exposition à ciel ouvert sur la rue Saint-Denis, entre Roy et Gilford, retrace des moments marquants de l’histoire de la Fête nationale à Montréal — un véritable voyage dans le temps avec plus de 30 photos d’archives grand format : banquets, traditionnels défilés avec chars allégoriques, grands spectacles présentant des artistes iconiques, feux de joie, fêtes de quartiers et plus encore.

Près de 40 Fêtes de quartier créatives et inventives ont été présentées à Montréal avec franc succès, tant en virtuel qu’en présentiel. Plusieurs déambulatoires, spectacles minimalistes, musiciens sur les balcons ou chanteurs se promenant sur des plateformes mobiles à travers les rues et ruelles, cinéma en plein air, spectacles dans les ciné-parcs et plus encore ! Bravo aux organisateurs et aux bénévoles. 

La capitale nationale empreinte d’histoire et de fierté

Le 24 juin, le MNQ a présenté en webdiffusion la 4e édition du lever du drapeau officiel dans la capitale. Dix fleurdelisés sur mâts ont été déployés simultanément au parc de l’Amérique-Française, un moment riche en émotion, sous le regard de plusieurs dignitaires présents dont la vice-première ministre et la ministre de la Culture et des Communications, venus livrer un vibrant hommage au fleurdelisé. Une tradition retrouvée, que nous souhaitons perpétuer.

La basse-ville de Québec s’est également animée grâce aux Sentiers de la fierté nationale, un parcours historique permettant à la population de découvrir des lieux méconnus regorgeants d’histoire. Plusieurs dizaines de personnes ont participé à cette activité et ont visionné les capsules interactives mettant à l’honneur la richesse de notre patrimoine. Il est d’ailleurs toujours possible de participer au parcours et de visionner les vidéos sur le capitale.fetenationale.quebec. De plus, plusieurs artères commerciales ont arboré, dès le 20 juin, les couleurs de la Fête et pour ajouter aux festivités, les familles ont eu droit à des prestations endiablées de la fanfare Kumpa’nia. 

« Cette 187e édition de la Fête nationale s’est déroulée dans une ambiance de fête aux quatre coins du Québec dans le respect des mesures sanitaires en place dans les régions. Pour l’édition 2021, nous pouvons affirmer avec assurance que la Fête s’est révélée être une franche réussite, notamment par la production grandiose du spectacle et ses magnifiques moments d’émotion. Cette journée a permis à tous de célébrer tissés serrés après une année hors de l’ordinaire. Maintenant, c’est en nous serrant les coudes et en regardant en avant que nous donnons rendez-vous à l’ensemble des Québécoises et Québécois pour l’édition 2022, une édition qui marquera, espérons-le, le retour des grands rassemblements ». Thérèse David, présidente du Mouvement national des Québécoises et Québécois.

« La Fête nationale revêt une importance historique et contemporaine incontestable dans la métropole cosmopolite du Québec, berceau de la fête depuis 1834. Le Comité de la Fête nationale à Montréal a su innover, malgré les restrictions sanitaires, en produisant entre autres un “Défilé inversé” en présentiel qui a fait la joie et l’émerveillement de milliers de participantes et participants. Nous anticipons déjà le plaisir de revenir à la normale, le 24 juin prochain, en produisant le Grand spectacle télévisé et le Défilé qui forment tous deux l’ADN des grands rassemblements, ardemment voulus par la population pour célébrer leur fierté et leur appartenance au Québec. C’est un rendez-vous incontournable pour les Montréalaises et Montréalais de toutes origines ». Louise Harel, présidente du Comité de la Fête nationale du Québec à Montréal

Un Québec tissé serré à l’honneur

Sous le thème Vivre le Québec tissé serré, ce sont les Québécoises et Québécois qui ont été à l’honneur cette année, eux qui constituent une fibre précieuse formant ce tissage réconfortant et bien serré, cette culture colorée, unique et métissée qui rayonne sur tous les continents. Ainsi, nos artistes, notre musique, notre histoire et notre langue française ont été de la Fête les 23 et 24 juin. Le MNQ et le CFN tiennent par ailleurs à remercier la très talentueuse et généreuse Marie-Mai, qui a agi à titre de porte-parole officielle de la 187e édition de la Fête nationale du Québec.

Partenaires de la Fête nationale

En plus du gouvernement du Québec qui, par la voie du Programme d’assistance financière aux célébrations locales, permet la mise sur pied d’événements partout au Québec et renouvelle sa confiance depuis 37 ans au CFN pour l’organisation des festivités nationales ayant lieu à Montréal et au MNQ pour la coordination des festivités partout au Québec, la Fête nationale peut également compter sur l’appui de partenaires de choix. Un merci tout spécial à Hydro-Québec, Québecor, la SAQ, Cogeco Media, la Ville de Montréal, la Ville de Québec, le Journal de Montréal et le Journal de Québec, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ). Le CFN souhaite remercier le Patrimoine canadien, grand partenaire de la Fête nationale à Montréal.

-

Fondé en 1947, le Mouvement national des Québécoises et Québécois coordonne fièrement la mise en œuvre de la Fête nationale au nom du gouvernement du Québec depuis 1984 en collaboration avec les 18 Sociétés affiliées au MNQ.

Depuis 1970, le Comité de la Fête nationale de Montréal coordonne et produit la Fête nationale et les festivités à Montréal en collaboration avec la SSJB fondatrice de la Fête nationale du Québec en 1834. C’est en 1984 que le gouvernement du Québec a signé le premier protocole avec le CFN, lui accordant ainsi sa confiance qui se perpétue depuis.